Contrôle sanitaire des restaurants à l’affiche !

Vous en avez surement entendu parler, depuis le 3 avril 2017, les résultats des contrôles sanitaires réalisés en matière de sécurité alimentaire des aliments sont accessibles à tous grâce à l’application Alim’Confiance ou via le site www.alim-confiance.gouv.fr.

Les contrôles sanitaires des restaurants  à la loupe

Directement sur internet ou sur son mobile, un internaute peut donc désormais consulter les résultats des contrôles sanitaires d’un restaurant, d’un abattoir ou d’une cantine.
Rendus publics, les résultats des contrôles d’hygiène des restaurants de le DGCCRF, effectués tout au long de la chaîne alimentaire, de la production, à la distribution en passant par la transformation, sont donc « visionnables » par n’importe quel client avant même de se déplacer dans le dit restaurant.
Les supermarchés, boucheries-charcuteries, boulangeries, traiteurs et tous les établissements ayant de la restauration collective (ex. maison de retraite, centre de rééducation, cantine…) sont donc également concernés par cette mesure.

Résultats des contrôles sanitaires des restaurants

Très simplement, il suffit de rentrer le nom d’un établissement ou de regarder sur la carte via le site par zones géographiques les établissements pour le moment recensés pour avoir le niveau d’hygiène du restaurant. Symbolisé par des « smiley » plus ou moins souriants, il y a 4 niveaux d’hygiène du restaurant possibles de « très satisfaisant » à « à corriger de manière urgente ».
Cette transparence sur les résultats des contrôles sanitaires des restaurants et de tous les établissements de production, transformation et distribution alimentaire existe déjà dans 8 autres pays européens (Belgique, Danemark, Finlande, Irlande, Lituanie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Norvège) et dans de nombreuses grandes villes (ex. New York)

Et pour les restaurateurs…

Ce dispositif s’inscrit dans le cadre de la loi d’Avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt de 2014 et était initialement prévue pour le 1er juillet 2016. Mais il a été momentanément bloqué par le gouvernement suite à des nombreuses inquiétudes des restaurateurs notamment sur l’affichage du niveau d’hygiène sur la devanture du restaurant qui du coup n’est plus obligatoire.
En revanche les autres points d’inquiétude comme la protection numérique restent d’actualité. L’UIMH craint que les sites d’avis type Tripadvisor exploitent ces données mais ne les tiennent pas à jour. De plus, vu que tous les établissements ne sont pas controlés chaque année et que la notation est valable un an, certains restaurateurs soulignent l’inégalité de traitement.

Lalia
Votre spécialiste CHR